Journal d’une Sor’cière Exploratrice

Tous les mythes & légendes du monde sont nés d’une part de vérité, un peu enjolivée certes mais que serait une légende si elle n’avait pas ce côté mystérieux.

Ce que je vais vous conter ici, fait également partie d’une des nombreuses légendes du monde caché.

Elféerïya, royaume le plus mythique & légendaire qui soit, que bon nombre d’explorateurs, chasseurs de fées & autres elficologues, sor’celeurs ont vainement recherché.

D’après les innombrables récits rapportées au fil des ans par nombres de personnes, Elféerïya serait né de la terre elle-même afin d’y protéger ses habitants.

Cette légende raconterait d’une part que l’on pouvait rencontrer des êtres merveilleux, une faune & une flore mystérieuse & féerique. Des endroits magiques & étranges, des parfums & des musiques envoûtantes.

Tout ce mystère autour de cet endroit avait engendré ce que l’on pourrait nommer « une ruée vers l’or » & que ne fut pas l’étonnement & le ressentiment de tous lorsqu’ à ce jour nulles personnes n’avaient encore pu en prouver l’existence ou bien même n’avaient découvert le « Portail de Lune » qui y menait.

Toutes les recherches & découvertes faites sur Elféerïya, n’avaient pu permettre d’en apprendre davantage sur ses nombreux secrets. 

On découvrit bien plus tard & ce, selon les dires de certains anciens, que ce royaume serait gouverné par une reine dont la beauté n’a d’égale que celle de la Lune, ainsi que ses cinq filles plus belles les unes que les autre. 

Chacune des soeurs, régie un élément & protège la contrée qui lui est liée. Quant à la Reine, elle est l’unique Gardienne du royaume d’Elféerïya & de ses habitants.

Certains anciens continuent de dépeindre Elféerïya comme un royaume mystérieux, où serait caché un trésor perdu depuis des siècles.

Durant bon nombre d’années, des anonymes, chasseurs de fées, elficologues, sor’celeurs & autres scientifiques, seraient devenus fous en le recherchant, tous imaginaient pouvoir y découvrir les trésors cachés, tous espéraient ainsi devenir puissants en le découvrant mais tout ce qu’ils ont pu en hériter, n’était autre que l’anonymat & le sobriquet de fous.

Aujourd’hui encore, après de nombreuses recherches & de récits contés par les anciens … me font entrevoir la possibilité de découvrir ce royaume trop longtemps convoité.

)O( Sor’cièrement vôtre, Keelia )O(